Emploi / RH Il existe 12 types de profils de travailleurs, selon Hays. On les retrouve dans toutes les entreprises amenant de la diversité.  Eclairage.

Une entreprise, c’est un ensemble de personnalités. C’est essentiel d’avoir ces personnalités différentes car il faut de la diversité", estime Jean-François Art, directeur chez Hays. "Certains collaborateurs tirent l’entreprise vers le haut; d’autres vont plutôt la ralentir. Mais ce n’est pas pour cela qu’ils ne sont pas importants. Ils ont d’autres qualités. Et puis, si on n’a que des fonceurs, on risque d’aller droit dans le mur…"

Ce sont 12 profils différents que le spécialiste en recrutement Hays a relevés. "Il s’agit de profils classiques qu’on retrouve dans toutes les sociétés."

1. Le Gagnant est l’interlocuteur par excellence lorsqu’il est question d’un moment ou d’un projet important. "Cette personne a à son actif une liste de réalisations; elle est calme et structurée, et peut diriger. C’est un grand atout pour la société", note Hays qui conseille de continuer à encourager et à soutenir ce type de collègue. "Montrez que vous appréciez son implication et demandez-vous toujours : "Que puis-je apprendre de cette personne pour encore mieux faire mon travail ?""

2. Le Héros silencieux est celui qui fait son travail en toute discrétion, mais qui est un maillon important de l’équipe. Il préfère travailler sans se faire remarquer. Il est souvent sous-estimé, mais il est essentiel. Il faut lui montrer que ses prestations ne sont pas oubliées et l’impliquer dans les opportunités qui se présentent en matière de direction et de prise de responsabilité.

3. Le Mentor partage volontiers ses connaissances. Pour ses collègues, il est important d’enregistrer tout ce qu’il dit. Un parcours professionnel ne serait pas complet sans une personne de ce type. "Peu importe où vous en êtes dans votre carrière, avoir un mentor est toujours positif. Tenez compte des conseils que vous recevez de sa par t."

4. Le Vétéran est là depuis de nombreuses années et est une valeur sûre dans la société. Il connaît l’histoire de la société. Mais il faut l’impliquer "également dans les discussions quotidiennes au bureau, afin qu’il ne se sente pas exclu."

5. L’Allié peut être considéré comme un ami au travail, mais aussi en dehors. Il peut endosser toutes sortes de rôles : celui qui écoute les idées, une personne de confiance ou quelqu’un qui apporte son aide dans des périodes difficiles. Il faut choyer les amitiés nouées au travail. "Ce type de collègue sera toujours là pour vous. Vous êtes nouveau et vous cherchez un Allié ? Soyez vous-même sympa et aimable. Essayez de nouer de véritables relations au travail. Cela ne peut que contribuer à améliorer vos prestations, estime le spécialiste"

6. Le Comique permet de conserver une certaine légèreté et décontraction au travail. Il voit la vie en rose et peut facilement déminer les tensions. "Tant que le Comique n’offense personne, il faut en rire. Mais comme toujours, avec modération."

7. La Mauvaise Langue peut inventer subitement une histoire pour choquer ou passer son temps de travail à colporter des histoires croustillantes. Comment se comporter à son égard ? "Surveillez la Mauvaise Langue. Il est certainement dans un coin ou dans un autre bureau pour colporter la dernière nouvelle. Si les rumeurs viennent à vos oreilles, soyez raisonnable et ne les colportez pas plus loin. Considérez tout ce que vous apprenez de la Mauvaise Langue avec circonspection et faites attention à ce que vous dites lorsqu’il est dans les parages. Si vous êtes le sujet des rumeurs, parlez-en directement à la personne à la source de l’histoire", conseille le spécialiste en recrutement.

8. Le Lèche-botte a une tactique simple : complimenter le chef ou quelqu’un du management. Des mots gentils, des compliments… Les dommages collatéraux font partie du jeu. Le mieux est de le laisser tranquille.

9. Le Râleur. "L’expérience nous apprend que ce n’est jamais chouette d’être près de quelqu’un qui se plaint de tout. Généralement, ce comportement est le reflet de certaines frustrations dues à de l’ennui, à une surcharge de travail ou tout simplement à un mal-être au travail, par exemple", note-t-on chez Hays. "Il ne faut pas se laisser entraîner par ce négativisme. Soyez proactif en orientant la discussion afin de trouver des solutions aux frustrations."

10. Le Politicien existe dans diverses formes. Cette personne a un plan et ne se laisse arrêter par rien ni personne. "Soyez sur vos gardes", conseille Hays. "Si vous savez d’avance de qui vous devez vous méfier, faites-le. Prenez vraiment au conditionnel tout ce que le Politicien raconte."

11. Le Paresseux semble affairé, mais en fait, il refile son travail aux autres. Il donne l’impression qu’il apporte vraiment son aide à l’équipe. "Si les actions n’ont pas de conséquences sur vous ou sur votre équipe, le mieux est de l’ignorer. Si cela a une influence sur vous, signalez ce comportement. Si vous êtes le supérieur de ce type de personne, essayez de le surveiller davantage, donnez-lui des délais et des objectifs clairs."

12. Le Petit Nouveau est tout simplement le collaborateur qui vient de terminer ses études ou est nouveau dans la société. Comment se comporter à son égard ? "Vous vous souvenez quand c’était vous le petit nouveau de la société ? C’est le moment d’intervenir et de devenir le Mentor. Prenez-le sous votre aile, si nécessaire. Faites quelque chose pour le nouveau collègue afin qu’il vous en soit reconnaissant à l’avenir. Veillez à ce que chaque journée de travail soit l’occasion d’apprendre quelque chose." "Ces profils vont se retrouver dans toutes les entreprises, mais on aura plus l’un ou l’autre selon les secteurs. S’il faut développer de nouveaux marchés, par exemple, il vaut mieux avoir des profils qui osent ouvrir des portes", estime Jean-François Art. "C’est aux managers de gérer cette diversité de caractères et de faire en sorte que chacun se sente bien dans l’entreprise. Certaines affinités peuvent se créer entre collègues, mais on ne leur demande pas d’être les meilleurs amis. Ce qu’on attend d’eux c’est qu’ils amènent l’entreprise à un certain endroit; et pour cela ils sont tous dans le même bateau."