Emploi / RH

Il devrait bientôt y avoir du changement, sur la question des jours de congé dont un travailleur, pour cause de maladie, n'a pas plus pleinement profiter. 

Depuis plusieurs années, il était connu que l'UE estime que les congés annuels doivent être de véritables périodes de repos et de détente, et qu'un travailleur qui tombe malade pendant ses vacances devrait pouvoir récupérer ces journées de congé "gâchées". En Belgique, le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) a désormais demandé aux syndicats et aux organisations patronales du Conseil national du travail (CNT) de se pencher sur la question pour élaborer une nouvelle réglementation, rapportent L'Echo et De Tijd vendredi. 

Côté employeurs, la question du coût pose problème, ainsi que celle de potentiels abus, note le journal. La possibilité de récupérer des congés où l'on a été malade devrait en effet augmenter le total des jours d'absence, et parallèlement les coûts à charge de l'entreprise.

Les organisations patronales avancent à cet égard une proposition qui les arrangerait, a appris L'Echo: que les pouvoirs publics prennent une indemnité à leur charge, et que la preuve de maladie à fournir par le travailleur passe par une mutuelle.

Les syndicats souhaitent quant à eux que ce soit l'employeur qui s'acquitte du salaire garanti, supérieur à une éventuelle indemnisation.