Emploi / RH

A en croire le Syndicat neutre pour Indépendants (SNI), la plateforme Tax on Web connait de nombreux ratés. Le SNI assure avoir reçu "de nombreuses plaintes" concernant le "fonctionnement défaillant" de la plateforme. Ce logiciel, qui permet de rentrer les déclarations à l’impôt des personnes physiques, "ne fonctionne pas correctement ou il arrive même qu’il tombe en panne", écrit le syndicat dans un communiqué.

Le SNI demande donc au ministre des Finances Johan Van Overtveldt que la date-butoir soit retardée au 31 octobre (au lieu du 25).

“Comme les e-services du SPF Finances ne fonctionnent pas ou qu’ils fonctionnent d’une manière insuffisante, non seulement nos entrepreneurs ou leurs comptables ne peuvent pas se conformer aux obligations légales – pour une raison indépendante de leur volonté -, mais, en outre, ils perdent inutilement un temps précieux”, déclare Christine Mattheeuws, la présidente du SNI.