Emploi / RH La DRH du géant des réseaux sociaux a délivré ses conseils aux jeunes Belges.

Il y a pas mal d’opportunités d’emplois chez Facebook. En Europe aussi." Le message de Fiona Mullan, la directrice internationale des ressources humaines de Facebook, était clair. Invitée spéciale de la 2e édition du forum Young Talent in Action organisé ce lundi par la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB), elle a, pour la première fois en Europe, dévoilé la politique RH du géant des réseaux sociaux. Et cela devant un parterre de jeunes très intéressés par les possibilités de travailler un jour dans une telle entreprise.

Le profil sur Facebook

"Partout en Europe, nous organisons des entretiens d’embauche. Mon conseil : si vous postulez, restez vous-même. C’est essentiel d’être authentique. Sur un CV, nous regardons surtout la personnalité du candidat. Il doit pouvoir parler de lui, des choses qu’il a faites dans le passé, même si cela ne concerne pas le travail", explique Fiona Mullin qui, en réponse à la question d’un des participants, a précisé : "Nos recruteurs ne regardent pas le profil Facebook des candidats. Ce n’est pas nécessaire s’il vient à l’entretien en étant lui-même. Mais nous utilisons bien sûr le réseau pour nos offres d’emplois."

Le profil recherché par cette entreprise qui emploie plus de 20 000 collaborateurs ? "Il n’y en a pas vraiment. Nous sommes surtout à la recherche de constructeurs, de personnes qui osent lancer des idées et qui n’ont pas peur de l’échec. Il faut apprendre de ses échecs. Ce qui est important pour nous c’est que nos collaborateurs fassent ce qu’ils aiment, qu’ils se concentrent sur leurs points forts et qu’ils aient envie de continuer à apprendre. Une carrière, c’est une aventure qui ne va pas avancer toujours sur les mêmes rails", a expliqué la DRH, qui a mis en avant les cinq valeurs de son entreprise : créer de la valeur sociale - "on veut faire du bien", s’adapter, être courageux, être ouvert et se concentrer sur l’impact et sur ce qui compte vraiment.

"Mark Zuckerberg est le premier millennial à être le CEO d’une société cotée en Bourse. Il voit le monde comme un jeune. C’est-à-dire que son entreprise se veut ouverte, flexible,…", poursuit Fiona Mullan. "Nous ne sommes pas parfaits et nous ne disons pas que toute entreprise doit être comme Facebook. Chacune a sa culture. Mais nous essayons de faire les choses différemment. Nous mettons l’accent sur l’humain. Ce sont les hommes qui construisent la communauté. C’est notre ressource la plus importante. Chacun a ses propres talents et nous essayons de faire sortir de chaque collaborateur le meilleur de lui-même."Solange Berger