Emploi / RH Depuis 2000, le nombre d’absents de longue durée a doublé. Un Belge sur deux reconnaît qu’il a déjà été absent du travail plus d’un mois, selon une enquête menée par AG et la Vlerick Business School auprès de 1070 lecteurs de La Libre et du Standaard. Pour 16 %, l’absence a même duré plus d’un an. "De plus, près de six travailleurs sur dix estiment qu’il y a un risque réel qu’ils soient un jour en incapacité de travail de plus d’un an", note Xavier Baeten, professeur à la Vlerick Business School.

(...)