Emploi / RH

Trente-et-un pour cent des commerçants peinent à recruter du personnel supplémentaire pour les dimanches de fin d'année, selon un sondage du Syndicat neutre pour Indépendants (SNI) publié dimanche. 

La situation est encore plus délicate cette année, avec des réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre qui tombent un dimanche. Au total, 663 commerçants ont été interrogés. Ce dimanche, les ventes ont enregistré une baisse de 3% par rapport à l'an passé, selon le SNI. Le SNI attend beaucoup des "flexi-jobs" auxquels les commerçants pourront recourir dès l'année prochaine. Le dispositif, actuellement uniquement autorisé dans l'horeca, permet d'obtenir un salaire net équivalent au brut.

Ce dimanche, les ventes ont été moindres en raison de la météo, selon le Syndicat, qui estime que le prochain dimanche sera meilleur.