Economie La première séance s’était pourtant clôturée sur un prix élevé de 3,3 millions d’euros.