Immo Les prix de l’immobilier résidentiel sont stables depuis 10 ans, à tout le moins depuis 5 ans. En 2017, le prix des appartements n’en a pas moins atteint des sommets. Mais surtout parce qu’ils étaient de meilleure qualité.

Dans le courant de la décennie précédant la crise, entre 1997 et 2007, les prix de l’immobilier bruxellois - qui ne s’en souvient pas ? - ont terriblement augmenté. Celui d’une maison d’habitation a été multiplié par 2,5, voire par 3. Quasiment pareil pour un appartement ou une maison de rapport. A contrario, et même si la décennie suivante accuse des hauts et des bas, au final, les prix sont restés stables. Ce sont les géomètres-experts immobiliers bruxellois qui le disent, sur base de statistiques bien plus précises que celles des notaires, des agents immobiliers ou de l’administration.

(...)