Immo

Le Belge rêve d'une habitation dans un environnement tranquille et verdoyant. Telle est la conclusion du rapport annuel des tendances immobilières réalisé pour le compte de Maisons Blavier. Ainsi, six personnes sur 10 préfèrent la quiétude de la campagne à l'animation urbaine. Seuls 15% des campagnards pourraient envisager de déménager en ville. A l'inverse, 20% des citadins aimeraient quitter leur environnement urbain. Selon ce baromètre, un francophone sur 2 et six néerlandophones sur 10 préfèrent une habitation à la campagne plutôt qu'en ville.

Le besoin de tranquillité, d'espace et de grand-air compte parmi les facteurs déterminants des Belges dans l'acquisition d'un logement. Un cadre paisible (91%), un jardin à soi et une terrasse privée (respectivement 86 et 81%) sont les trois critères principaux. Huit Belges sur 10 ayant un jardin ou une terrasse ne pourraient certainement plus s'en passer. Et celui qui n'en a pas le regrette amèrement (75%).

Par ailleurs, la moitié des propriétaires belges envisage de passer ses vieux jours dans son logement actuel. Pourtant, seulement quatre sur dix ont réfléchi, lors de l'achat, aux adaptations qui y seraient nécessaires, par exemple un escalier adapté ou une salle de bains au rez-de-chaussée.

Un échantillon représentatif de 500 maîtres d'ouvrage a été sondé pour les besoins de cette enquête.