Immo

Les petits centres urbains se contentent d’un seul axe commercial. Les grands s’en offrent plusieurs. Il n’empêche qu’il n’y a jamais qu’une artère n° 1 par ville : la plus passante et, donc, la plus chère (loyer et prix de vente).

Cet été, "La Libre" fait son shopping dans six villes, en quête d’informations sur la plus médiatique de leurs rues. L’occasion ici d’aborder leur histoire, leurs particularismes, leurs atouts…

C'est la Kustlaan à Knokke qui a ouvert la série. Place à la rue Neuve à Bruxelles. Suivront les rues de Fer et de l’Ange à Namur, la Veldstraat à Gand, Vinâve d’Ile à Liège et le Meir à Anvers.

Six parmi d’autres. Cet été, "La Libre" fait son shopping dans 6 villes, en quête d’informations sur la plus médiatique de leurs rues. Après Kustlaan à Knokke, place à la rue Neuve de Bruxelles. Suivront les rues de Fer et de l’Ange à Namur (31/07), la Veldstraat à Gand (01/08), Vinâve d’Ile à Liège (02/08) et le Meir à Anvers (03/08). L’occasion d’aborder leur histoire, leurs particularismes, leurs atouts…

Ces avenues reines du shopping

Elle n’est pas bien longue, 390 mètres tout au plus. Et pas bien large, une douzaine de mètres. Pas très neuve non plus, même si elle en porte le nom : l’an dernier, elle a fêté ses 400 ans.

(...)