Immo Dans leur grande majorité, les lotissements d’antan, conçus dans les années 50, 60 et 70, étaient composés de parcelles sur lesquelles les particuliers faisaient construire leur maison 4 façades en respectant les impositions du permis de lotir en matière de recul, de gabarits, de pente de toiture… Résultats : il planait comme un petit air de famille, sans toutefois qu’un œil, même averti, puisse déceler qu’il s’agissait d’un seul et même projet résidentiel.
(...)