Immo

S’ils taisent le montant de leur investissement, Cohabs et Alphastone évoquent, à la livraison du projet, une valeur de marché d’une quinzaine de millions d’euros. Le chantier démarrera en janvier prochain en étroite collaboration avec les autorités communales, mais aussi avec la Commission royale des monuments et sites. Phasés, les travaux débuteront par le bâtiment à front de Parvis (n° 16) avec la restauration à l’identique de la galerie des miroirs qui précède l’escalier majestueux menant aux espaces de spectacles, l’aménagement du bar-restaurant de 130 m² au rez-de-chaussée et celui des espaces de coliving aux étages. La livraison est prévue en juin, "parallèlement aux travaux d’aménagement et de plantation d’arbres en cours sur le Parvis", souligne Youri Dauber. Suivront la rénovation du hall d’entrée classé du n° 18 en février, puis, à partir de mai, celle de la partie arrière de l’Ægidium.

A noter que l’entente Cohabs et Alphastone est telle qu’ils se sont associés, avec la société Revive, sur un autre projet tout aussi ambitieux, celui de la reconversion de l’immeuble Actiris, au cœur de Bruxelles-Ville. Le consortium fait en effet partie des cinq candidats-acquéreurs retenus au terme de l’appel à projets émis en mai dernier par la Société d’aménagement urbain (SAU) de la Région bruxelloise.