Immo Tous deux ex-CBRE, Gaétan Clermont rejoint Nicolas Orts chez Eaglestone. Et crée un 2e pôle.

La société de promotion immobilière a tout au plus six ans et voilà qu’elle développe déjà une seconde activité. Sans doute aussi - l’occasion fait… les larrons - pour que le duo gagnant formé dès 99 et 13 ans durant à la tête de CBRE Belux par Gaétan Clermont et Nicolas Orts se reforme. D’autant que l’un et l’autre étaient bien plus que des administrateurs de CBRE, mais les "bénéficiaires économiques" de la filiale. Quand ils ont quitté leur fauteuil, ce fut largement dotés. C’est donc non seulement au titre de dirigeants qu’ils siègent chez Eaglestone, mais également d’actionnaires. Et pour rester en bons termes, ce n’est pas Nicolas Orts qui a cédé quelques-unes de ses parts à Gaétan Clermont mais l’autre actionnaire, issu d’une famille du secteur pharmaceutique. Sans qu’on sache qui il est vraiment et, surtout, si la répartition est à parts égales…

Toujours est-il que le nouveau département, Eaglestone Equity Partners, est bien décidé à faire autant que l’ancien. D’ici 2020, Gaétan Clermont rêve d’ailleurs d’une équipe d’une taille similaire, une vingtaine de collaborateurs - pour l’heure, il est seul, piochant ici et là du temps et de l’expertise. Et, même, d’une plus large diversification géographique. "Eaglestone Promotion est actif en Belgique (Bruxelles, Brabant wallon et Namur) et au Luxembourg, note Nicolas Orts. On y compte une quinzaine de développements en résidentiel surtout (500 à 600 appartements en gestation ou en projet), mais aussi en retail et en bureaux. Soit un total de 150 000 m². En 2016, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 53 millions d’euros, dont la vente de quelque 150 appartements." Quant à elle, Eaglestone Equity Partners se voit d’ores et déjà déployer ses ailes plus loin, jusqu’en France et en Suisse, deux marchés sur lesquels Gaétan Clermont a opéré ces dernières années chez CBRE.

Plate-forme de co-investisseurs

Si à l’origine et au-delà de l’amitié, il y a l’expertise de Gaétan Clermont dans l’investissement et son capital financier, "il y a aussi le constat que le métier de développeur évolue, ajoute Nicolas Orts. Et la volonté de construire, au travers d’Eaglestone, un des premiers groupes immobiliers diversifiés, structuré en deux pôles distincts, promotion d’une part, investissement d’autre part, à l’instar de groupes américains tels que Tishman Speyer ou Hines." Une manière aussi de se diversifier en matière de risques pour mieux traverser les cycles, mais aussi de sources de revenus. "Car cette deuxième branche d’activité va fonctionner comme une plateforme de co-investissement dans une stratégie opportuniste", ajoute Gaétan Clermont. Il est en effet bien entendu que si Eaglestone Equity Partners fédère des candidats investisseurs autour de lui, tant des privés que des petits institutionnels - et il en a déjà converti une dizaine représentant 150 millions de fonds propres et donc, levier bancaire oblige, entre 300 et 400 millions d’euros de potentiel -, il participera à chaque opération à concurrence d’environ 10 % ! Sécurité à la clé pour le pool d’investisseurs, revenus pour lui.

Quant au qualificatif opportuniste, c’est essentiellement parce qu’Eaglestone Equity Partners ne fera que passer dans les opérations, en sortant au terme de 2 à 5 ans, riche de larges plus-values. "On cherchera à faire des opérations de rachat d’actifs existants, immeubles ou portefeuilles entre 20 et 100 millions d’euros, en bureaux, retail, hôtels, poursuit-il, qui doivent être restructurés, reconstitués, voire aménagés et repositionnés, dont les baux doivent être renégociés, etc." Bref, tout ce qu’il faut faire pour créer de la valeur avant de les remettre sur le marché à disposition d’investisseurs plus conservateurs. Et de penser que 2017 se terminera sur une, voire deux acquisitions.

Sans pour autant brûler la politesse à Eaglestone Promotion. "Car les opérations seront différentes, conclut Nicolas Orts, en termes de nature de l’intervention, durée de portage et volume d’investissement."