Immo Pour Roland Gillet, professeur de Finance à La Sorbonne (Paris) et à l’ULB (Solvay), le réflexe du candidat acquéreur qui est de s’interroger sur le prix - trop cher, surévalué, sous-évalué… - est légitime mais se devrait d’être dépassé par la prise en compte des profondes mutations de nos sociétés. "La question qu’il devrait d’abord se poser est : suis-je assez riche pour me mettre une maison et un emprunt long sur le dos ?"

(...)