Immo

C’est à se demander où les mangeurs de briques trouvent chaque année davantage de quoi satisfaire leur appétit. L’an dernier, ils ont réussi à mettre la main sur plus de 155 500 maisons, appartements, immeubles de rapport et terrains. C’est 8,2 % de plus qu’en 2015 et même 21,5 % de plus qu’en 2010 !

Pour les acquérir, certains candidats ont dû emprunter 100 % du prix du bien, hors droits d’enregistrement et autres frais de notaire; d’autres ont pu se contenter de 80 %, voire de 60 % ou moins, pour atteindre un total de 30,1 milliards d’euros empruntés. Mais aucun n’a pu réitérer la tactique d’avant 2008 et emprunter 120 % de la valeur du bien… Pas même auprès de BNP Paribas Fortis (BNPPF), leader incontesté en la matière, qui s’enorgueillit d’accorder 1 crédit sur 4 en Belgique ! Normal donc qu’elle tente de prendre les devants quand il s’agit de faire le point sur la situation du marché hypothécaire à la veille de Batibouw. Et cette année, elle a dû se presser, car, vacances de Carnaval avancées oblige, le salon prendra ses quartiers à Brussels Expo (Heysel) du samedi 18 au dimanche 26 février, alors que l’an dernier, il s’est tenu la quinzaine suivante, du 27 février au 6 mars.

1 Taux toujours alléchants. En mars 2012, le fixe de plus de 10 ans était proposé à 4,60 %. En mars 2016, il n’était plus qu’à 2,27 %. "Il y a eu une légère remontée au 4e trimestre (à 2,46 %), indique Sébastien Degand, responsable des crédits aux particuliers chez BNPPF. Mais celle-ci ne s’est pas poursuivie en janvier de cette année. Il n’empêche, même si la tendance n’est pas encore à la remontée, elle fait néanmoins partie de nos perspectives."