Immo Malgré son grand âge, le béton est et reste un matériau innovant scande sa fédération, Febelcem.

LE DERNIER PLAN flamand d’aménagement du territoire, surnommé "Stop au béton" stipule que dès 2040, aucun espace naturel supplémentaire ne pourra être construit, tandis que l’expansion au sein des zones bâtissables devra être limitée à trois hectares par jour dès 2025. S’il ne s’agit pas ici de dire définitivement "stop" au béton, comme le précisait le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) en décembre 2016, il est plutôt question de construire différemment et ailleurs que dans les campagnes. "Il s’agit d’un resserrage et d’une redensification", avait-il souligné. Dans le même temps, la Région wallonne entend également limiter progressivement l’étalement urbain.

Rénovation et densification