Immo Si le dernier baromètre de l’immobilier résidentiel belge calculé par le groupe Trevi confirme une tendance à la hausse des prix entamée depuis juillet 2014, il n’est pas sans nuances. Cet indicateur des mises en vente a progressé de 113,74 à 114,26 sur le trimestre écoulé, confortant l’idée d’un marché très équilibré. Mais pour ces spécialistes du marché belge, la structure des prix commence à évoluer en fonction de la connaissance plus pointue des biens par les candidats acheteurs.