Immo Les prix des maisons, des villas et des appartements ont continué d'augmenter en 2017, rapporte jeudi Statbel, l'office belge de statistique.


Depuis 2010, les prix du marché immobiliers sont en hausse constante et l'année dernière n'a pas été une exception puisque ceux-ci ont augmentés respectivement de 2,8 % pour les maisons, de 2,9 % les villas et de 2,3 % pour les appartements.



Des disparités régionales importantes

En Belgique, ce sont les communes d'Ixelles, Etterbeek et Woluwe-Saint-Pierre qui sont les plus chères, des communes exclusivement bruxelloises. Logique, puisque c'est sans aucun doute la Région de Bruxelles-Capitale qui est sensiblement la plus chère, avec une moyenne 418.072 euros pour une maison contre 234.397 euros pour la Région flamande et 162.333 euros en Wallonie.

En queue de peloton, on retrouve donc des communes wallonnes comme Viroinval, Farciennes et Quaregnon, qui sont les plus accessibles de Belgique.


... mais aussi provinciales

Au niveau provincial, le Brabant flamand et le Brabant wallon sont les plus chers alors que le Hainaut est la province la plus abordable.

Dans le Brabant flamand, une maison coûte en moyenne 269.633 et 267.389 euros en Brabant wallon, c'est-à-dire deux fois plus que le prix moyen d'une maison dans le Hainaut: 134.691 euros.

Quelles sont les communes les plus chères en Wallonie ?

1. Lasnes

2. Chaumont-Gistoux

3. La Hulpe

Quelles sont les communes les plus chères en Flandres ?

1. Kraainem

2. Sint-Martens-Latem

3. Wezzembeek-Oppem


Une logique différente pour les appartements

C'est à Knokke-Heist que les appartements sont les plus chers. Ils atteignent en moyenne un prix de 543.546 euros contre par exemple 346.573 à Woluwe-Saint-Pierre. 

C'est pourtant à Bruxelles que les prix moyen des appartements ont enregistrés la plus forte hausse, à savoir 4,5 %.