Immo Le neuf et les partenariats sont autant d’atouts pour les réseaux d’agences. Dossier Frédérique Masquelier

Face à la concurrence exacerbée de la vente de particulier à particulier, largement plébiscitée par le succès des portails de petites annonces immobilières en ligne de type Immoweb, Logic-Immo et consorts, la force des réseaux d’agences immobilières se situerait-elle dans la commercialisation de biens… neufs ? Un marché de niche où le courtier se fait le relais du promoteur, activant ses contacts pour vendre des appartements et maisons sur plans.

Interrogés sur la question, les trois principaux réseaux du pays - Century21 Benelux (176 agences), Era Belgium (106) et Trevi Group (37) - ont fait part de leurs stratégies respectives en la matière, voire de leurs… réserves.

Ainsi, pour Century21, la réponse fuse haut et clair : il est trop tôt pour en parler. Dans un portrait publié voici deux mois ("La Libre Immo" du 30/03), Isabelle Vermeir, CEO du réseau en Belgique, confiait se concentrer sur une stratégie de diversification des services au moyen de partenariats avec des sociétés tierces. Et actives, par exemple, dans la rénovation, le déménagement, les systèmes d’alarmes… Autant d’activités offrant un package complet afin d’accompagner les clients du début à la fin de leurs velléités immobilières.