Immo

En retard par rapport à d’autres, le secteur met les bouchées doubles pour motiver tous ses acteurs à exploiter les nouvelles technologies. Eclairage de Solange Berger

"Réalité virtuelle, utilisation de drones, imprimante 3D béton, Bim, bâtiments interconnectés : le secteur de la construction est en pleine transition numérique. C’est une véritable révolution", assure Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la confédération construction. "La construction a toujours été un peu en retard par rapport à d’autres secteurs. Notamment parce que, pour chaque chantier, il faut faire appel à des acteurs différents. Cela rend le processus de numérisation plus complexe. Mais maintenant, elle sera en avance." Cette évolution est d’ailleurs indispensable, comme il l’avait souligné à l’occasion de la publication d’une enquête sur la situation du secteur en matière de technologies : "Le secteur belge de la construction doit être vigilant. L’absence d’intégration de certaines technologies entraînera à court terme un sérieux désavantage concurrentiel par rapport aux entreprises de construction étrangères."

(...)