Immo

Après avoir dessiné quelques croquis pour transformer complètement le Botanique, Vincent Callebaut a laissé parler son imagination pour métamorphoser Tour&Taxis.

Boosté par la décision de la Ville de Bruxelles de transformer la zone en écoquartier, l'architecte louviérois a couché ses idées sur papier et participe ainsi à une réflexion globale sur le renouveau de Tour&Taxis. Reste à voir si son projet peut intéresser les autorités bruxelloises.

"Ce projet véhicule l'idée positive que la transition énergétique et la construction de bâtiments écologiques est une réalité concrétisable dés aujourd'hui à Bruxelles. Un tel projet écologique et énergétiquement autonome est en effet finançable et réalisable", indique l'architecte.

Un biocampus dans la gare maritime

Vincent Callebaut souhaite transformer la gare maritime tout en gardant les structures de base du lieu. "Notre concept est de faire rentrer le nouveau parc public et le canal dans la Gare Maritime tout au long des 280 mètres de ses nefs pour créer un véritable BIOCAMPUS où il fait bon travailler et se divertir. Les deux nefs intermédiaires sont ainsi innervées par des coulées végétales et aquatiques. Ces jardins intérieurs, tropical à l’Est et continental à l’Ouest, grimpent sur les façades des entités fonctionnelles formant ainsi de véritables cascades de plantes exotiques et endémiques."

Des forêts verticales

A côté de la gare maritime, il souhaite créer 85.000m² de logements.

"Le concept des Forêts Verticales est de construire des Sky-Villas, c’est-à-dire des maisons individuelles avec potagers privatifs et vergers communautaires dans le ciel de Bruxelles, bref tous les avantages de la vie à la campagne et en ville enfin réunis. Ce concept de village vertical correspond à la ségrégation géographique, aujourd’hui obsolète, entre le lieu de vie privée à la campagne et le lieu de travail en cœur urbain."

Un projet écologique

"Ainsi, le projet développé par mon équipe pendant plus de 6 mois illustre la capitale européenne du 21ème siècle : des bâtiments sobres en carbone reliés par des transports doux, construits avec des matériaux naturels (du bois massif entrecroisé dans le cas de Tour & Taxis) intégrant les énergies renouvelables de pointe et misant sur le rapatriement de la biodiversité et de l'agriculture urbaine biologique au coeur de nos villes", conclut l'architecte.

"Une simple proposition"

Contacté par nos confrères de La Capitale, le cabinet du ministre-président bruxellois précise que ce projet n'est qu'un parmi d'autres. "Il s’agit simplement d’une proposition d’un auteur", indique l'entourage de Rudi Vervoort (PS).