Immo L'an dernier, quelque 42 000 personnes ou ménages ont conclu un contrat hypothécaire en vue soit de faire construire leur bien (33 0000), soit de l’acquérir et de le rénover dans la foulée (9 000). Pour les uns comme pour les autres, il s’agit d’un seul et même contrat signé à un taux unique, mais dont le montant est libéré en plusieurs fois : une partie au moment de la signature de l’acte d’achat du terrain ou du bien, le reste au fur et à mesure que les travaux de construction ou de rénovation avancent.Dans le détail, dès le premier mois, les emprunteurs s’acquittent du remboursement de la part réservée à l’achat. Mais, assez bizarrement, ils payent, parfois aussi dès le premier mois, le fait que l’organisme de prêt bloque l’autre part du montant crédité qui les attend pour faire leurs travaux. C’est ce qu’on appelle la "commission de réservation". Explications.
(...)