Immo

Le communiqué de presse passerait presque inaperçu : une photo de la place Brugmann qui met davantage l'accent sur les arbres du square central que sur les bâtiments. Un titre assez laconique : Voltaire ouvre place Brugmann. A aucun moment, il n'est fait mention de l'ancienne enseigne Gaudron. Tout au plus lit-on qu'il s'agit du « voisin de la librairie Candide ».

C'est pourtant bien l'ancien Gaudron, repris par le nouveau propriétaire du bâtiment, Serge Litvine, l’homme des Villas Lorraine, in the Sky et Emily, qui accueillera cette nouvelle enseigne. A partir du 2 octobre. Avec une offre assez similaire : «Sept jours sur sept, des formules saines et savoureuses pour le petit déjeuner, le brunch, le dîner et le goûter ». On y trouvera aussi un rayon boulangerie-pâtisserie, un comptoir traiteur Villa Lorraine et une sélection de plats asiatiques. La cuisine a été rénovée, dans laquelle officiera Olivier Van Weijnen et Vladimir Litvine, le fils de Serge Litvine.

Le nom « Gaudron » disparaît donc du paysage bruxellois.

Sa fermeture, le 30 juin dernier, avait choqué bon nombre d'habitués des lieux. Ils avaient cru que le changement ne se ferait pas. Il faut dire que celui-ci était pendant depuis 2013. A l'époque, on parlait d'une Cantine de la Villa Lorraine en lieu et place de Gaudron. Ce sera donc un Voltaire. Entre les deux dates, il y aura eu moult recours, expertises, contre-expertises, procédure d’expulsion et passages devant la Justice. Le locataire, Pierre Mendrowski, qui avait repris l'enseigne Gaudron en 2006 et lui avait donné un coup de neuf, ne se laissant pas faire.