Immo La tendance est au " stop à l’urbanisation des campagnes", décrit Louis Amory, administrateur-délégué de Maisons Blavier, qui préfère ce terme à celui de "stop au béton". " C’est un peu comme si on visait les producteurs de béton… La Flandre et la Wallonie se sont fixé des objectifs ambitieux. On ne verra plus de nouveaux lotissements construits en pleine campagne. Ou alors très peu." (...)