Immo

Un million sept cent mille euros. C’est le prix que le dernier enchérisseur a donné pour le château de Merode à Rixensart qui était mis en vente publique volontaire ce jeudi. Un prix tellement bas que le notaire, la juge de paix et les vendeurs n’avaient d’autres choix que de le retirer de la vente ou de l’adjuger avec faculté de surenchère. Ils ont décidé de le retirer de la vente, tout comme deux des sept autres lots de la vacation. Les cinq autres lots ont, par contre, été adjugé définitivement.

Une drôle de vacation à dire vrai. Si la salle de la Maison des notaires de Wavre était presque comble, c’était avant tout par la présence de la grosse vingtaine d’acquéreurs potentiels et leurs accompagnants (époux, parents, amis…), complétés de curieux, de voisins, d’amateurs de vieilles pierres ou d’histoire locale, d’échevins ou de conseillers, et de journalistes.

Mais il n’y avait en réalité que deux candidats avérés pour le château proprement dit : pas la commune, ni la province, ni la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais un couple – celui qui a annoncé la dernière mise –, et, surtout, les représentants de la Fondation Merode.

(...)