Immo

Le prix médian des maisons en province de Luxembourg a été de 175.000 euros en 2017, ressort-t-il de l'analyse du marché immobilier 2017 présentée, vendredi, par la compagnie des notaires de la province de Luxembourg.

Le prix médian wallon est de 160.000 euros. Il s'agit donc du prix qui sépare tous les prix pratiqués en deux parties égales. Le prix moyen a lui été de 194.281 euros. La moyenne nationale est de 240.451 euros.

En Wallonie, la province de Luxembourg arrive juste derrière le Brabant wallon, province wallonne où les prix restent les plus chers. Il existe cependant une grande disparité en fonction de la région, selon la proximité d'un axe de circulation important comme l'E411 ou la proximité de la frontière avec le Grand-Duché de Luxembourg.

L'arrondissement d'Arlon reste celui où le prix des maisons est toujours le plus cher en province de Luxembourg. A titre de comparaison, le bilan établi par les notaires note un prix médian des maisons de 245.000 euros dans les communes d'Arlon et d'Attert, proches du Grand-Duché ; tandis qu'à l'opposé, le prix médian est de 117.500 euros à Bouillon ou de 120.000 euros à Florenville.

Le prix moyen des appartements est de 166.144 euros mais ce type de biens est marginal en province de Luxembourg: il n'a représenté, en 2017, que 11% des transactions cumulées maisons/appartements.

Le prix moyen des terrains à bâtir s'élève à 60.000 euros pour 10 ares, avec de fortes variations, précise la compagnie des notaires.

La compagnie des notaires de la province de Luxembourg se réjouit enfin de constater une activité immobilière en croissance de 5,4%, soit la plus forte hausse en Wallonie.