Immo

Alors que le prix moyen des maisons vendues en Brabant wallon a baissé de 2,8% en 2016 par rapport à 2015 tandis que le prix des appartements augmentait de 4,6% et celui des villas de 12,1%, les notaires de la Jeune province prévoient une "légère dégradation des prix et de l'activité" pour 2017. 

Cette perspective se base sur une tendance à la hausse des taux d'intérêt, bien que ceux-ci soient historiquement bas, une augmentation nette de l'inflation en 2016 ainsi que la réduction de certaines déductions fiscales. "Globalement, le pouvoir d'achat parait devoir se dégrader légèrement pour 2017 si l'on considère l'évolution négative du taux d'intérêt et de l'inflation. Cela signifie que nous devrons encore assister en 2017 à une légère dégradation de l'activité et des prix en Brabant wallon", confirme la Compagnie des notaires de la province.

En ce qui concerne 2016, les notaires constatent la fin de "l'achat par palier" en Brabant wallon. De 1995 à 2009, lorsque les prix augmentaient d'environ 10% par an en Brabant wallon, les jeunes acheteurs revendaient après cinq ou six ans un premier bien acquis, réalisant une plus-value de 30%, qui permettait d'investir dans un bien plus grand. Et ils recommençaient l'opération au gré de leurs besoins. Le prix de vente des maisons ne connait plus actuellement une évolution permettant cette technique.