Immo Un Realty de transition, cela ne fait pas plaisir à tout le monde. Mais cela ne heurte personne.

Ce Realty 2018 aurait dû être une édition anniversaire - la 10e, un chiffre rond - pour laquelle l’organisateur EasyFairs aurait dû mettre les petits plats dans les grands. Ce qu’il n’a fait ni au propre ni au figuré. Si le champagne, la bière et les cocktails coulaient à flots, il n’y avait que des petits fours, et encore, pour s’en accommoder. Le tout dans un espace plus réduit, moins achalandé, moins grandiloquent.

(...)