Immo

L'ouverture de Rive gauche à Charleroi est imminente. Après avoir avalé des tonnes de poussière, les riverains vont pouvoir souffler.

Les Carolorégiens ont souffert. Surtout les riverains et les commerçants du centre-ville. Les trois dernières années ont été infernales. Ils ont respiré et avalé de la poussière, qui s’est aussi nichée dans leurs vêtements, sur les façades, vitres ou vitrines, jusqu’au cœur de leur habitation ou de leur commerce. Ils ont pataugé dans de la boue et… consommé un nombre incalculable de pots de cirage. Ils ont dû supporter le bruit d’engins en tout genre, des grues aux marteaux-piqueurs.

Mais dans moins de trois semaines, leur calvaire prendra fin.

Vous êtes abonné ? Alors découvrez la suite de cette visite guidée réalisée pour la série "Dans le secret des lieux".