Immo

Plus d'un Bruxellois sur quatre installé dans la Région en 2016 y résidait depuis moins de cinq ans, ressort-il des données publiées jeudi par l'Institut bruxellois de statistique et d'analyse (Ibsa). 

Ces nouveaux venus sont principalement des jeunes enfants et des adultes autour de la trentaine. Les "nouveaux Bruxellois" représentaient, en 2016, 27% des 1,2 million d'habitants qui peuplaient alors la capitale, pointe l'Ibsa, qui a analysé la distribution de la population bruxelloise sur base de son domicile en 2011. 

En outre, 20% de ceux qui habitaient déjà Bruxelles vivaient auparavant dans un autre quartier. Près de la moitié des Bruxellois résidaient donc dans leur quartier depuis moins de cinq ans.

Les "nouveaux Bruxellois" sont majoritairement de jeunes enfants (0 à 4 ans) ainsi que des adultes à la fin de la vingtaine et au début de la trentaine. À partir de 40 ans, leur nombre décroît. Les plus de 70 ans ne sont quasiment pas représentés.

Les nouveaux venus optent plutôt pour des quartiers du centre, proches des institutions européennes ou des universités. Ainsi, le Quartier européen est composé à 70% de "nouveaux Bruxellois" et de "déjà-Bruxellois, nouveaux dans leur quartier".

Depuis le début de cette décennie, la population de la capitale augmente en moyenne de 14.000 personnes par an, soit un accroissement annuel moyen de 1,2 %.