Immo

Dans les cinq dernières minutes, le compteur est passé soudainement de 2,7 millions à 3.010.000 euros.

La vente aux enchères d'une maison de maître dans le célèbre Clos des Milliardaires à Bruxelles s'est clôturée à 17 heures sur le chiffre presque rond de 3.010.000 euros. Contrairement à une vente publique devant notaire, cette vente qui s'est déroulée sur le web, sur le site de la société Troostwijk, n'a pas été adjugée. Et rien ne dit que c'est à ce prix qu'elle le sera. La vente a en effet été menée suite à saisie, et ce sera à la banque privée qui l'a demandée de voir si le montant lui suffit et, ensuite, au tribunal de l'accepter.

On peut toutefois supposer, au vu de la manière dont l'opération s'est déroulée, que la banque acceptera. Le bien a en effet été mis en vente début septembre, à un prix de départ à 2.500.000 euros. Au terme d'une vingtaine de jours, 24 heures avant la date de clôture annoncée, il n'avait bénéficié que de 3 enchères montant le prix à 2.560.000 euros... A 17h30, et 3 nouvelles enchères pus tard, il n'était passé qu'à 2.650.000 euros. Un montant qui ne bougera pas jusqu'à 15 heures ce jeudi où il est passé à 2,7 millions. Et tout à coup, un peu avant 17 heures, voilà que le prix s'envole à 3.010.000 euros. Comme si la banque avait notifié aux candidats qu'à moins de 3 millions, elle n'accepterait pas d'offres.

Un prix néanmoins faible compte tenu de la localisation du bien. Certes, la maison a une terrasse et pas de jardin, et deux de ses cinq niveaux sont enterrés. Il n'empêche, cela ne fait quand même qu'un peu plus de 2.700 euros par mètre carré. Bon nombre d'appartements de Bruxelles sur le marché secondaire (non neuf) affichent un prix supérieur... alors qu'ils n'ont pas de vue sur le Bois de la Cambre, ni piscine couverte, ni spa, ni hammam, ni salles de bains de marbre, ni robinets en or.... Et, surtout, sans lourdes grilles derrière lesquelles protéger sa fortune.