Entreprise

Malgré son prix prohibitif, l’iPhone est un joli succès sur le marché belge. "La Libre Belgique" a appris à bonne source que quelque 150 000 exemplaires du bijou technologique d’Apple seraient actifs en Belgique. Un chiffre issu de la consolidation des statistiques respectives des trois grands opérateurs mobiles du pays (Proximus, Base et Mobistar), lesquels ont coutume de partager certaines informations via des accords de confidentualité entre réseaux.

L’iPhone pèserait en outre 50% de l’ensemble des smartphones (téléphones intelligents) utilisés chez nous, ce qui donne à Apple une appréciable part de marché qu’il faut toutefois relativiser : selon une étude conduite par Mobistar en décembre dernier, le marché belge du GSM pris dans sa globalité représenterait plus de 7,5 millions d’unités. Quelque 5% d’entre elles seraient des téléphones intelligents, toutes marques confondues (Apple, Nokia, HTC...). Vu la taille du parc appelé à se renouveler dans les prochaines années, le potentiel de croissance est donc considérable pour les constructeurs, mais aussi pour les opérateurs télécoms qui fournissent la connexion à l’Internet mobile.

Toujours selon la même source, 30% de ces 150 000 iPhone proviendraient d’une importation parallèle, c’est-à-dire hors du circuit de distribution officiel de Mobistar. Une preuve par l’absurde de l’énorme engouement suscité par l’iPhone bien avant sa sortie chez nous en juillet 2008.

Reste maintenant à voir si l’iPad - la déjà célèbre tablette tactile d’Apple - remportera la même adhésion lors de son arrivée prochaine en Belgique. Outre-Atlantique, la tablette interactive d’Apple a surpassé les prévisions les plus optimistes et s’écoule à quelque 200 000 exemplaires chaque semaine ! Selon l’institut de sondage iVox, 80 000 Belges attendraient déjà de pied ferme ce "gadget" technologique qui devrait débarquer dans deux mois sur les linéaires des magasins. L’appareil sera lancé dès ce vendredi dans plusieurs pays européens, dont la France.