Entreprise

Jacqueline Orval est la responsable du Setca-Liège pour le secteur des grands magasins. Pour elle, l’accord intervenu hier ne va pas plaire à tout le monde. Dans la région liégeoise notamment

Comment le personnel liégeois de Carrefour perçoit-il le protocole d’accord ?

Il y a deux types de réactions, selon que les travailleurs restent intégrés dans Carrefour ou qu’ils passent dans le groupe Mestdagh avec la commission paritaire qui va avec Par exemple, au sein du Carrefour de Belle-Ile (Liège), les gens sont très contents car ils restent en hypermarché Carrefour et ne seront donc pas repris par Mestdagh. Evidemment, pour ceux qui passent chez Mestdagh, cela va être plus dur

Les magasins Carrefour en grève mercredi étaient quasi-tous liégeois. Pourquoi ?

A Liège spécifiquement, les grèves récentes très marquées sont le résultat de la très grande solidarité des travailleurs des grandes surfaces de la région. De magasin en magasin, ils se soutiennent pour obtenir des avancées pour l’ensemble des travailleurs de Carrefour.

Cette solidarité plus forte ne va-t-elle pas provoquer de nouvelles actions ?

Les assemblées du personnel des différents Carrefour n’auront lieu que ce vendredi. Nous allons leur expliquer le contenu de l’accord négocié et ses conséquences. On verra alors leur réaction, s’ils acceptent ou pas. Il est donc possible que les choses calent en assemblées du personnel Les gens qui sont en commission paritaire 312 vont perdre de l’argent. Même si Carrefour va compenser, on sait bien que cela ne va durer que quelques mois