Entreprise

En français comme en néerlandais, Tony Mettens, ce Bruxellois d’origine, vivant à Dinant et travaillant à Bruges, est intarissable : sur son ancien métier de gendarme à cheval mais, surtout, sur le secteur du jouet. Depuis presque 30 ans qu’il le pratique, il en connaît les facettes, les marques, les acteurs, les enseignes, les histoires et les anecdotes, en Belgique et à l’international.

Tony Mettens, CEO de l’enseigne de jouets Fun, est l'Invité du samedi de LaLibre.be.

On sait que le marché du jouet est un secteur en croissance régulière, protégé par des effets saisonniers, mais n’est-il pas bouleversé lui aussi par la montée de l’e-commerce ?