Entreprise

Il est 9h mais l'odeur de saucisse grillée embaume déjà l'air. Un peu tôt pour ce genre de repas pourrait-on penser mais la vingtaine de postiers grévistes qui occupent le centre de distribution de Grivegnée (Liège) est là depuis 2h du matin.

Arborant pour certains leurs vestes syndicales bleue, verte ou rouge, ces facteurs, en grève ce vendredi, se réchauffent comme ils peuvent dans le froid piquant du matin autour du barbecue sommaire. Sur une table, un bar improvisé et les reliquats d'un gâteau au chocolat qui a dû caler les estomacs. Quelques hommes se font des passes avec un ballon de foot sorti de nulle part. Un poste de radio crache de la musique de variétés.

(...)