Entreprise

AB InBev a vendu deux brasseries allemandes au fonds d'investissement allemand CKCF. Il s'agit de Hasseröder et Diebels, deux brasseries de tradition, selon CKCF. "Ce n'était déjà plus des marques prioritaires pour AB InBev. Nous cherchions acquéreur depuis l'an dernier", a précisé un porte-parole du premier groupe brassicole mondial.

Le responsable de CKCF, Daniel Deistler, entend, lui, relancer "deux joyaux devenus un peu poussiéreux". CKCF a annoncé des investissements à long terme dans les marques et les brasseries reprises.

La transaction doit être terminée mi-2018. Aucun détail financier n'a été dévoilé.

Chez Hasseröder à Wernigerode, dans l'État de Saxe-Anhalt, quelque 250 personnes sont employées. Chez Diebels à Issum, en Rhénanie-du-Nord - Westphalie, non loin de la frontière avec les Pays-Bas, 200 personnes sont actives. Diebels brasse une altbier, très populaire dans sa région, et une pils, alors qu'Hasseröder se concentre essentiellement sur la pils.

AB InBev est surtout connu en Allemagne pour la Beck's, une pils principalement vendue à l'étranger. Le responsable d'ABI en Allemagne entend surtout se concentrer sur les marques Beck's, Franziskaner et Corona de son portefeuille.