Entreprise

Les choses se précisent pour la nouvelle compagnie aérienne belge Air Belgium. Cette dernière opérera ses premiers vols entre Bruxelles (Zaventem) et Hong-Kong. Mais la compagnie ne fait pas une croix définitive sur Charleroi. 

“Cela ne présage pas de l’avenir. L’aéroport de Bruxelles-National est un choix par défaut pour une première destination comme Hong-Kong car Charleroi ne dispose pas, actuellement, des infrastructures nécessaires pour les vols de type long courrier” , explique Niky Terzakis, le patron de la compagnie belge. 

La longueur actuelle de la piste de l’aéroport carolo, plus courte que celle de Zaventem, ne permet pas à Air Belgium d’optimiser ses vols avec des avions long-courriers. Pour M. Terzakis, le dossier sensible des nuisances sonores à Bruxelles pèse également dans la décision finale, meêm si les vols d’Air Belgium seront diurnes. Toujours sans licence, le transporteur aérien espère pouvoir effectuer ses premières liaisons vers l’Asie d’ici octobre prochain, soit le début de la saison “Hiver” dans l’aérien. “Nous ne proposerons pas de nouvelles destinations avant le début de 2018”, précise M. Terzakis qui explique avoir des contacts de partenariats avec deux compagnies européennes et une asiatique. 

Si les réservations ne seront accessibles que “dans quelques mois”, Air Belgium montre déjà, sur son site Internet (www.airbelgium.com), plusieurs photos de l’intérieur de ses avions, des Airbus A340 qui lui seront prochainement livrés. La compagnie belge suit la tendance actuelle d’inclure une classe “Premium” (21 sièges) dans son offre, soit une gamme de confort intermédiaire entre la classe “Economie” (264 sièges) et “Affaires” (21 sièges). 

Même si Air Belgium explique vouloir proposer des tarifs bas entre notre pays et plusieurs destinations asiatiques, elle ne semble pas avoir rechigné sur le confort “standard” d’un vol long courrier, contrairement à certaines de ses concurrentes. En classe “Economie” (huit places par rangée), l’espace entre les sièges est conforme aux compagnies classiques et un écran individuel proposant films et autres divertissements est toujours présent. La classe “Affaires” est sobre et sans fioriture et propose la possibilité d’un lit de deux mètres de long.

© DR
© DR
© DR
© DR