Entreprise Tout vient à point pour qui sait attendre. Niky Terzakis, le patron de la compagnie aérienne Air Belgium, a souvent récité ce dicton ces derniers mois. En croisant les doigts et en multipliant les déceptions. 

Mais cette fois-ci, c'est la bonne :  après de très nombreuses péripéties et reports, la nouvelle compagnie belge va enfin pouvoir prendre son envol officiel le 3 juin prochain depuis  l'aéroport de Charleroi vers Hong Kong.  

Air Belgium vient  ainsi de lever le  dernier frein qui  clouait ses deux Airbus A340  au sol : elle a reçu l'autorisation de survoler  l'immense territoire russe.  La compagnie  compte relier d'autres villes chinoises depuis la Belgique dans les prochains mois.