Entreprise

Akamusic annonce s'être alliée au géant de l'industrie musicale, Universal, pour un contrat de distribution des artistes. Depuis la création d'Akamusic, en mars 2008, la popularité du site ne cesse d'augmenter, ce qui explique l'intérêt d'Universal pour ce petit poucet de la musique. Il y a déjà plus de 6.000 artistes inscrits sur la plateforme, et, parmi eux, certainement quelques talents cachés.

Seuls 29 artistes sont, pour l'instant, parvenus à réunir les 50.000 euros tant désirés. On citera notamment Lucie Bernardoni, mieux connue pour le moment sour le nom de "Lucie de la Star Academy 4" qui, en quelques jours, a conquis le coeur de suffisamment de producteurs pour devenir l'une des premières à pouvoir bénéficier de ce nouvel arrangement avec Universal. Cette alliance ouvrira certainement la porte à de nouveaux chanceux puisque cela ne peut que donner une plus grande visibilité encore à l'expérience menée sur akamusic.com.

Pour rappel, Akamusic est une plateforme communautaire de musique en ligne. Créée par quatre belges, cette plateforme a pour objectif avoué de récolter de l'argent pour produire des artistes en mal de reconnaissance. C'est "Monsieur Tout le monde" qui est ici sollicité pour venir en aide à ces chanteurs en herbe. Chacun est libre de passer sur le site, d'écouter quelques mélodies et, si affinités, de décider d'investir dans l'un ou l'autre artiste. Pour un single ou un disque complet, les chanteurs espèrent réunir autour d'eux suffisamment d'amateurs pour obtenir le sésame tant attendu: 50.000 euros pour un CD, 15.000 euros pour un titre.

Preuve du succès grandissant de la start-up, le développement d'une plateforme en anglais et en espagnol pour toucher encore plus d'artistes mais aussi et surout de producteurs.

Ce nouveau contrat Akamusic/Universal France garantit aux chanteurs qui ont su réunir cette somme de 50.000 euros de se voir distribuer par Universal. Akamusic assure aux inquiets que la liberté des artistes continuera à être garantie et que Universal, habituée des chanteurs formatés, notamment par la Star Academy, n'interviendra en rien à ce niveau-là.