Entreprise Après l’Etat français, le conseil d’administration d’Alstom a donné son aval à une alliance avec General Electric. Restait toutefois à régler l’entrée de l’Etat français dans le capital du groupe français. Un deal critiqué par l’opposition et qui recèle encore des zones d’ombre.