Entreprise Le géant du commerce en ligne a reçu des milliards de dollars d’incitation de la part des collectivités pour s’installer à New York et à Washington.

Alors que New York et la banlieue de Washington savourent d’avoir obtenu l’implantation de deux nouveaux sièges d’Amazon, le débat fait rage aux États-Unis sur les milliards de dollars d’incitation offerts par ces collectivités pour attirer le géant du commerce en ligne. Le district de Long Island à New York et Crystal City en Virginie, en bordure de la capitale américaine, sont les heureux élus d’un concours qui a duré des mois pour attirer deux méga-sites où Amazon promet de créer un total de 50 000 emplois, avec 5 milliards de dollars d’investissement à la clé (4,4 milliards d’euros).

Recherche d'incitations, mais pas seulement

Mais cette manne n’impressionne pas les détracteurs, qui avertissent que le montant des incitations fiscales et des investissements des États (3 milliards de dollars pour New York et 2,5 milliards pour la Virginie) pourrait effacer les avantages économiques apportés par l’entreprise. Il est courant aux États-Unis qu’un groupe en quête d’une implantation recherche des incitations. Selon un rapport de la Brookings Institution, environ 90 milliards de dollars sont offerts chaque année à des entreprises par les États et les administrations locales. Michael Farren, un expert dans les délocalisations d’entreprises à l’université George Mason, en Virginie, estime pourtant que ces incitations font rarement la différence dans les décisions des groupes.

"Les décisions de délocalisation des entreprises reposent sur des facteurs ayant une incidence plus profonde sur les bénéfices de l’entreprise, comme la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée", explique-t-il. Il note qu’Amazon aurait pu obtenir des avantages fiscaux encore plus élevés s’il avait traversé le fleuve Potomac pour s’installer dans le Maryland, au nord de Washington, où on lui offrait plus de 8 milliards de dollars, ou encore à Newark, près de New York, qui avait mis 7 milliards de dollars sur la table.