Apple envisagerait d'investir dans Twitter

AFP Publié le - Mis à jour le

Entreprise / Emploi

Le groupe informatique américain Apple a eu ces derniers mois des discussions avec les dirigeants du site de microblogs Twitter, dans lequel il pourrait investir, a affirmé vendredi soir le New York Times en citant des personnes tenues au courant de la situation.

Selon le quotidien, "Apple a envisagé un investissement à hauteur de centaines de millions de dollars, qui pourrait valoriser Twitter à plus de 10 milliards de dollars". Il n'y aurait pas de négociations en cours actuellement. Vendredi les analystes de Wedbush Securities avaient évalué Twitter, un site lancé en 2006 qui revendique 500 millions d'utilisateurs inscrits, à 9 milliards de dollars, sur la base des transactions réalisées récemment sur les marchés privés. L'an dernier le site était évalué à 8,4 milliards de dollars, selon le New York Times.

Le quotidien expliquait dans son édition électronique qu'Apple n'avait pas réussi jusqu'à présent à avoir une réelle présence dans les médias sociaux, alors qu'ils "jouent un rôle de plus en plus important dans la façon dont les gens dépensent leur argent et leur temps".

Parmi les concurrents d'Apple, Microsoft est partenaire de Facebook, dans lequel il avait investi dès 2007, et Google a lancé son propre site social, Google+.

"Apple n'a pas besoin de posséder un réseau social", avait déclaré son directeur général Tim Cook fin mai, lors de la conférence All Things Digital organisée en Californie. "Mais est-ce que Apple a besoin d'être communautaire? Oui", avait il ajouté.

Apple s'y était essayé en 2010 en lançant une fonction communautaire, Ping, associée à sa boutique de musique en ligne iTunes. Vu le manque de succès de cette application, des rumeurs de presse prêtent à Apple d'arrêter cette expérience à l'occasion de la prochaine mise à jour d'iTunes.

Mais Ping a au moins été l'occasion de nouer un premier partenariat entre Apple et Twitter, qui fin 2010 a intégré Ping dans ses flux. Depuis lors, Twitter est également de plus en plus intégré dans les systèmes d'exploitation des appareils d'Apple, des iPhones aux ordinateurs Mac.

Le New York Times notait encore qu'un éventuel investissement d'Apple ne répondrait pas à des besoins en liquidités de Twitter, qui aurait plus de 600 millions de dollars à sa disposition, résultant de ses recettes publicitaires et des financements obtenus au fil des ans.

Publicité clickBoxBanner