Entreprise Une action pour "tromperie" sur les iPhone est lancée en France. En Belgique, Apple est aussi attaqué.

Apple est attaqué au pénal sur le fondement de "l'obsolescence programmée".

Le géant américain Apple a-t-il volontairement ralenti ses anciens iPhone pour accélérer la vente de ses nouveaux téléphones ? C’est à cette question que vont tenter de répondre les enquêteurs français. Le parquet de Paris a ainsi ouvert une enquête préliminaire le 5 janvier contre Apple pour "obsolescence programmée" et "tromperie". L’enquête fait suite à la plainte déposée en décembre par l’association Halte à l’obsolescence programmée (Hop) contre Apple France.