Entreprise

Apple va investir 30 milliards de dollars ces cinq prochaines années aux USA et créer 20.000 emplois. Ces milliards d'investissement aux USA font partie d'un plan d'extension plus vaste. Apple veut notamment rapatrier des milliards de dollars vers les USA. Une grande partie de ce capital à rapatrier se trouve dans des pays où les régimes fiscaux sont plus favorables.

Durant sa campagne électorale, le président Trump a fortement critiqué les entreprises qui investissaient dans d'autres pays. La création d'emplois aux USA a aussi été un thème fort de sa campagne. La réforme fiscale aux Etats-Unis devrait moins peser sur l'imposition des grandes sociétés.