Entreprise

Warren Buffett, l'un des hommes les plus riches du monde, donnait samedi ce conseil à Elon Musk : "Restez loin des bonbons de See's Candies". See's Candies, c'est une société de fabrication de sucreries et de chocolat détenue par Berkshire Hathaway, l'entreprise multinationale de Warren Buffett.

Pourquoi ce conseil ? Buffett répondait en fait à la question d'un actionnaire qui voulait savoir s'il était d'accord avec Elon Musk, le fantasque PDG de Tesla ou SpaceX, au sujet des "douves" ("moats" en anglais). Ce terme, inventé et largement vanté par Buffett, fait référence aux vastes avantages dont une entreprise peut se prévaloir face à la concurrence. Cette semaine, lors de l'annonce des résultats du premier trimestre de Tesla, Elon Musk avait dit tout le mal qu'il pensait de ce concept. "Je pense que les douves sont boiteuses (...) Si votre seule défense contre les armées envahissantes est un fossé, vous ne durerez pas longtemps. Ce qui compte, c'est le rythme de l'innovation, qui est le déterminant fondamental de la compétitivité."

Cette saillie n'a pas laissé Warren Buffett indifférent. L'octogénaire a reconnu que l'accélération des progrès technologiques au cours des dernières années a rendu les douves plus vulnérables et "susceptibles d'invasion". Mais, comme le signale Fortune, l'homme d'affaires croit toujours que le concept est d'une importance cruciale et que les douves de certaines entreprises sont plus impénétrables aujourd'hui qu'elles ne l'ont jamais été. "Elon peut renverser les choses dans certains domaines (...) Mais je ne pense pas qu'il voudrait nous affronter dans le domaine des sucreries."

Warren Buffett
© BELGA

Elon Musk a pris au mot le représentant de Berkshire Hathaway et a annoncé sur Twitter : "Je vais lancer une société de sucreries et ça va être incroyable. Je suis super super sérieux".


L'entrepreneur d'origine sud-africaine a poursuivi sur sa lancée en demandant notamment à ses followers : "D'accord, juste par souci d'argumentation, que souhaitez-vous en bonbons ?". Il a ensuite signalé qu'il allait "construire un fossé et le remplir de bonbons. Warren B ne sera pas en mesure de résister à l'investissement!"


Elon Musk a en tout cas fait saliver une partie de la tweetosphère puisque de nombreux internautes lui ont demandé quand le projet serait lancé, comment il s'appellerait, s'il comptait embaucher ou même s'ils pouvaient acheter des actions.

Musk plaisantait-il ? Ses fans semblent espérer que ce ne soit pas le cas...