Entreprise La nouvelle est tombée ce jeudi après-midi : contrainte par la Commission européenne de vendre plusieurs de ses usines pour éliminer un problème de monopole sur des produits plats en acier, suite au rachat du groupe italien Ilva, ArcelorMittal a fait son choix. Quatre usines du bassin de Liège situées à Tilleur (Ferblatil, décaperie et laminoir) et à Flémalle (Galva 4 et 5) vont être cédées dans les six mois. Dans sa lettre aux travailleurs, le CEO belge Manfred Van Vlierberghe tente une approche humaine mais elle ne convainc pas certains représentants du personnel, heurtés par le choix des mots. "La Libre Belgique" s'est procuré ce document.