Baisse de régime à la Loterie nationale

M.Bs Publié le - Mis à jour le

Entreprise

Comment faire pour attirer les gens dans les librairies ? La préoccupation est au coeur des projets de la Loterie nationale. Celle-ci pense effectivement depuis longtemps à se lancer sur Internet. L'idée inquiète les libraires pour lesquels les produits de jeu représentent une manne intéressante. D'où l'intensif brainstorming des équipes de la Loterie, afin de trouver d'autres produits qui conserveraient intacte l'attractivité de ces magasins.

Quels produits ? C'est encore trop tôt pour le dire. "Cela tourne autour d'écrans interactifs , a précisé Ivan Pittevils, l'administrateur délégué. Ceux-ci pourraient, par exemple, proposer des services qui n'existent actuellement pas en librairies, comme des titres de transport ou des recharges GSM, ou permettre au client de jouer ou de lancer son Quick Pick lui-même." Ni certitudes ni précisions, tout est à l'étude.

De façon plus globale, l'ensemble des canaux de distribution est d'ailleurs en réflexion. Objectif : toucher les publics qui ne fréquentent pas ou visitent peu les librairies, et qui ne surfent pas. "Les 20 à 25 ans, en particulier" , mentionne le patron : des clients plus attirés par les grands magasins ou magasins de musique ou stations service entre autres. Autant de lieux qui deviennent donc des cibles potentielles.

Peu de renseignements également concernant les projets Internet. Juste un gros coup de colère, en prélude. Pour souligner que, si d'autres opérateurs sont déjà installés sur le Net en échappant à toute réglementation, ce ne pourra pas être le cas de la Loterie nationale qui doit répondre à certaines conditions précises. "Un projet de loi avait été rédigé sous la précédente législature, mais il n'a pas abouti , insiste le même. Nous réclamons aux autorités politiques d'agir."

Sans insister trop sur l'aspect éthique des choses, quelques pistes sont évoquées concernant les alertes qui pourraient être mises en place pour éviter les dérives (montant maximum limité à jouer par semaine, affichage des gains et des pertes en guise de prévention,...).

L'idée est d'attendre la généralisation de la carte d'identité électronique, ce qui permettra un meilleur contrôle des joueurs. Pas de concrétisation, a priori donc, avant 2009.

L'importance de trouver de nouveaux débouchés est liée au contexte économique difficile. "Il est clair que, ces dernières années, la Loterie nationale a profité d'une économie croissante. Là, nous sommes confrontés à une baisse de croissance. De quelle intensité ? Pour combien de temps ? Personne n'en sait rien , estime Ivan Pittevils. Mais mieux vaut être prêt."

Ce qui pourrait signifier aussi des changements concernant les prix de vente des produits. "Une enquête est en cours auprès des consommateurs pour définir ce que nous pouvons faire. Les chiffres du deuxième trimestre seront déterminants."

C'est également à cette date que les mandats des membres du conseil d'administration arriveront à échéance, après 6 ans de service. L'administrateur délégué, lui, s'apprête à souffler sa première bougie de fonction.

M.Bs

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6