Entreprise

L'entreprise postale belge Bpost peut tout à fait utiliser le signe verbal "BEPOST", a estimé mardi le Tribunal de l'Union européenne, rejetant ainsi le recours intenté par Deutsche Post. 

Bpost avait demandé en 2010 l'enregistrement du signe verbal "BEPOST". Deutsche Post avait fait opposition, arguant qu'il y avait un risque de confusion avec les signes qu'elle possédait, "POST" et "EPOST".

Dans un arrêt rendu mardi, le Tribunal, qui fait partie de la Cour de Justice de l'Union européenne, rejette le recours de Deutsche Post.