Entreprise

Bpost répond aux attentes des clients en leur permettant de choisir la rapidité de livraison des courriers, estime jeudi le vice-Premier Alexander De Croo (Open Vld), ministre en charge de la Poste.

Dès 2019, les clients de bpost pourront choisir s'ils veulent que leur envoi postal soit livré le lendemain ou dans un délai de trois jours. La première option sera plus onéreuse. "Bpost répond aux différentes attentes des clients pour les délais de livraison, contrôle les coûts et investit dans le même temps dans des livraisons plus rapides de colis. Le ministre est ainsi d'avis que bpost devrait pouvoir mettre en oeuvre ce processus de différenciation", indique le cabinet de M. De Croo.

Selon deux enquêtes menées par l'IBPT (Institut belge des services postaux et des télécommunications) et par bpost, tous les clients ne souhaitent pas que leur courrier soit livré dès le lendemain, affirme le cabinet. Pour les paquets, par contre, c'est une autre affaire et l'entreprise postale investit ainsi dans ce domaine.

"C'est aussi une mesure qui permet à bpost de contrôler ses coûts sans que le gouvernement ne doive intervenir."


Bpost va réduire le nombre de boîtes aux lettres rouges

Bpost va réduire le nombre de boîtes aux lettres rouges, a indiqué l'entreprise postale jeudi à l'occasion d'une journée des investisseurs à Bruxelles. Actuellement, le réseau compte quelque 13.000 boîtes aux lettres rouges soit le même nombre depuis 10 ans, selon la porte-parole de bpost. Mais dans beaucoup de boîtes, peu de courrier est déposé. "On ne peut encore préciser combien de boîtes pourraient disparaître", ajoute-t-elle.

En mai dernier, le CEO de bpost Koen Van Gerven avait indiqué dans des interviews à De Tijd et De Morgen qu'il voulait réduire le nombre de boîtes. "Depuis 10 ans, le nombre de lettres a diminué de moitié. Dans un millier de boîtes, il n'y a que trois à quatre lettres qui y sont déposées. Il me semble logique de penser qu'on peut en réduire leur nombre", avait-il dit.