Entreprise

Au Mondial de l’automobile, tous les projecteurs sont tournés vers l’électromobilité mais, dans les travées comme dans les salons du Parc des expositions de la Porte de Versailles, un sujet est sur toutes les lèvres : le Brexit. À six mois de la date fatidique - connue depuis 2016 tout de même -, la pression monte alors que le risque d’une absence de tout accord - le "no-deal", comme ils disent - se fait de plus en plus réel.